Géolocalisation et vie privée en 2021


Cet article est une traduction a posteriori d'un billet d'abord publié en anglais, parfois des mois en arrière, mais que je tiens à traduire.

I always feel like somebody’s watchin’ me
And I have no privacy
I always feel like somebody’s watchin’ me
Tell me is it just a dream?

[Rockwell]

La chanson est-elle complètement parano ou c’est juste 2021^^?

La vie privée sur internet concerne tout le monde désormais, et si vous pensez pouvoir la protéger uniquement en désactivant la localisation sur le téléphone, vous faites fausse route.

Permalien pour la section Facebook, Google, Apple, et le jeu de la vie privée Facebook, Google, Apple, et le jeu de la vie privée

Facebook est désigné comme le mauvais élève de la classe avec le tracking à la fois de ses utilisateurs et de tous les internautes dans les sites et les applis. Le géant est capable de collecter des données biométriques sans consentement et d’utiliser l’intelligence artificielle pour analyser les comportements.

Source: le New York Times

Son but est de vendre toutes ces données aux annonceurs. C’est le business model.

Au mur des trophées, il faut rajouter:

  • des fuites de données massives qui ont exposé la vie privée de centaines de millions d’utilisateurs (numéros de téléphone, emails, etc)
  • collectes de données diverses sur Whatsapp
  • réglages de vie privée confusant pour les utilisateurs et conditions d’utilisation incompréhensibles

Cependant, en 2021, tout le monde ou presque est au courant.

Apple et Google ont constamment mis en avant le respect de la “vie privée” dans leurs annonces ces dernières années. Si Facebook est le cancre de la classe, Google et Apple ont quitté les bancs de l’école pour la rue.

Apple n’a pas tellement besoin de la publicité pour engranger de l’argent, ce n’est pas son principal business model. Pour autant, la firme collecte toutes sortes de données pour tracer ses utilisateurs.

Google vend principalement de la pub, en revanche.

Permalien pour la section L’ère des métadonnées L’ère des métadonnées

Votre position géographique est une donnée critique. Bien sûr, on ne vous met pas littéralement sous écoute mais des algorithmes analysent et croisent vos metadonnées.

Cependant, laissez-moi vous dire ce qui peut se produire.

Ces géants du web respectent votre vie privée mais ils peuvent savoir que vous êtes allé à l’hôpital, que vous avez téléphoné à vos parents dans la foulée puis à votre petite amie, qu’ensuite vous avez recherché des informations sur le SIDA dans Google, et enfin que vous avez appelé votre assurance.

Chaque fois que vous envoyez une photo sur un réseau social, vous divulguez beaucoup d’informations sur vous potentiellement, à commencer par votre position géographique. Cela s’obtient via les données exif de la photo et peu de gens les suppriment avant de poster.

Certaines de ces données confidentielles peuvent être stockées à vie dans les bases de données des plateformes.

Permalien pour la section L’argument “si vous n’avez rien à cacher” L’argument “si vous n’avez rien à cacher”

“Rien à cacher” — ou, formulé de façon plus complète, “si vous n’avez rien à cacher, vous n’avez rien à craindre” — est un argument mis en avant pour soutenir que les analyses des données et les programmes de surveillance des gouvernements ne sont pas un problème pour la vie privée, dans la mesure où cette vie privée ne couvre pas d’activités illégales.

Source: Wikipedia

Cela sonne comme un monologue assez glauque d’une nouvelle dystopique mais beaucoup de gens souscrivent à ce raisonnement fallacieux.

Je ne suis pas d’accord et je retournerais même l’argument.

Si mes informations sont si inutiles et sans valeur, pourquoi les plus grosses multinationales dépensent des millions de dollar pour les obtenir?

Ce sont, bien au contraire, des données hautement stratégiques, pas à l’échelle individuelle, mais en tant que groupe de personnes avec des comportements similaires.

Permalien pour la section Les téléphones mobiles parlent fort et beaucoup Les téléphones mobiles parlent fort et beaucoup

Les mobiles permettent la désactivation de la géolocalisation. Cependant, il existe des techniques alternatives, comme la triangulation wifi qui s’appuie sur les routeurs à proximité, pour déterminer une position.

Google et Apple ont accès aux registres qui listent l’ensemble des routeurs de la planète et leur position.

la triangulation wifi est impossible sans consentement

Certe, mais la plupart du temps ce consentement sera arraché via l’écran de permission d’une application et même si cela n’arrive pas, les routeurs Wifi a proximité peuvent récupérer l’adresse MAC de votre téléphone.

Android et iOS sont livrés sans possibilité de désactiver ce fonctionnement. Pour y arriver, il faut carrément installer un système d’exploitation alternatif ou utiliser un téléphone qui tourne sous Linux.

Cette opération n’est pas si compliquée pour les geeks et les techos, mais ce n’est sûrement pas à la portée de tout le monde.

Permalien pour la section Comment se protéger Comment se protéger

  • utilisez un VPN
  • utilisez des systèmes d’exploitation alternatifs
  • supprimez les données exif de vos photos
  • ne surfez pas avec gmail ouvert dans un autre onglet
  • utilisez des moteurs de recherche alternatifs

On ne peut pas être anonyme à 100% car chaque appareil à un numéro de série qui est enregistré. Les compagnies téléphoniques et les fournisseurs d’accès ont des obligations légales en la matière. Les autorités doivent pouvoir “pinguer” un appareil si nécessaire (raisons de sécurité).

Cependant, ce n’est pas une raison pour alimenter sa propre télé réalité pour les GAFA.

Permalien pour la section Conclusion Conclusion

Protégez votre localisation. C’est une information ultra-critique qu’on doit préserver le plus possible des “receleurs” de données confidentielles.